The Yiddish Policemen’s Union, de Michael Chabon.

mars 19, 2010

Je ne connaissais pas Michael Chabon mais il a visiblement une réputation bien assise en tant que romancier, principalement dans le champ du roman policier. Il se trouve qu’il a obtenu les prix Hugo et Nébula pour ce roman, qui n’a pas grand chose de la science-fiction pourtant puisqu’il relève plutôt du roman policier, certes dans un cadre d’histoire alternative, mais contemporaine. De fait, le cadre dans lequel se déroule l’histoire fait beaucoup pour fasciner et pour intriguer : dans ce monde, les Etats-Unis ont appliqué une proposition (réelle, mais finalement refusée par le congrès en vrai) qui réservait une part du territoire de l’Alaska pour les réfugiés juifs européens pendant la seconde guerre mondiale. Dans le même temps, l’installation des juifs en Israël échoue et Sitka, en Alaska, devient donc la patrie juive. Inattendu, décalé, c’est un cadre très séduisant et très bien traité. De toutes façons, Chabon écrit vraiment très bien et de manière documentée et pleine d’idées. Dans ce cadre donc, une vraie enquête policière, avec un inspecteur désespéré réfugié dans un hôtel glauque après son divorce, des joueurs d’échec, des fondamentalistes, des magouilles en tout genre, des histoires de messie mais aussi de petits traffics plus quotidiens. Vous aurez deviné, une vraie intrigue bien construite avec une belle progression, mais aussi beaucoup d’ambiance, et de vraies clins d’oeil et références aux romans noirs et aux policiers classiques. J’ai vraiment trouvé que le mélange prenait très bien : une très bonne intrigue, un cadre fascinant et riche, des personnages attachants, une belle écriture et du rythme. Un vraiment très bon roman, que je vous conseille vivement. Je me demande juste pourquoi le Hugo et le Nébula, mais c’est pas comme si il ne méritait pas effectivement d’être primé.

Publicités

3 Responses to “The Yiddish Policemen’s Union, de Michael Chabon.”

  1. isa Says:

    mhmm, miam, celui me tente, tiens !

  2. isa Says:

    Finalement, la proposition de Sheldon Cooper de faire une New Jerusalem au Nouveau Mexique, c’était pas si con…

  3. François Says:

    Ah oui, ça fait bien envie!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :