Pygmy, de Chuck Palahniuk.

octobre 7, 2010

J’aime Palahniuk, notamment parce qu’il prend des risques, qu’il essaie des choses nouvelles et qu’il traite de sujets forts, alors qu’il pourrait avec talent remplir des pages sur des sujets plus mous avec succès. Pygmy est un bon exemple de cette recherche, autant dans la forme que le fonds. Dans la forme parce que l’histoire est racontée à la première personne par un jeune étudiant étranger (asiatique, sans que ce soit précisé, mais issu d’une dictature totalitaire anti-américaine (qui a dit Corée ?)) en échange scolaire pour six mois. Il ne parle pas bien anglais donc tout le bouquin est en petit nègre bricolé. (Si vous n’êtes pas très à l’aise en anglais, c’est mort). C’est un peu fatiguant par moment et on se dit que ça va devenir insupportable, mais en fait non : d’une part on s’habitue, et d’autre part, il y a une vraie poésie dans cette manière d’écrire, et une vraie manière de regarder les USA de l’extérieur qui fonctionne finalement très bien et qui fait une bonne part de la réussite du livre. Et dans le fonds, disais-je, car ce jeune étudiant, surnommé Pygmy par sa famille d’accueil, est un agent infiltré pour mettre en place avec ses semblables une opération terroriste de grande ampleur. C’est brut, comme souvent chez Palahniuk, avec un regard acerbe et très cynique sur la classe moyenne américaine, mais qui arrive à être souvent très drôle. En miroir, le regard porté sur les idéologies totalitaires et leurs méthodes n’est pas tendre non plus mais tout aussi drôle (dans un style grinçant et parfois horrible). Je me suis vraiment laissé prendre par le personnage, le style, le regard porté, au point que j’ai été déçu de trouver au bout de tout ça une fin que j’ai trouvé bien trop facile et conventionnelle. Hollywoodienne presque. En ce qui me concerne, avec une autre fin, ça aurait été un roman vraiment très marquant. Dans l’état actuel des choses, c’est un roman qui vaut le coup à différents niveaux mais qui n’arrive pas à tenir ses promesses et à constituer une fois lu un tout cohérent et fort.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :