The Fuller Memorandum, de Charles Stross.

octobre 7, 2010

Troisième tome de la série, après The Atrocity Archive et The Jennifer Morgue, the Fuller Memorandum continue à explorer ce mélange d’espionnage JamesBondesque et de Fantastique Cthulesque qui fait le quotidien de la blanchisserie. On y retrouve le même personnage principal, ainsi que ses collègues, et surtout son patron, mystérieux et intrigant depuis un moment, qui va prendre une nouvelle dimension ici. Et tant mieux. Sans en révéler plus, disons qu’on retrouve bien tous les ingrédients jusque là présent, avec peut-être un peu plus de rythme et de tension, ainsi qu’une bonne intrigue de fond. L’ayant lu en anglais, je dirais aussi que ça aide beaucoup, car la traduction alourdit beaucoup et fait perdre une partie des clins d’œil et référence de l’original. Ce qu’on découvre dans ce tome-ci donne accessoirement tout à fait envie qu’il y ait une suite et qu’on continue à explorer l’évolution des différents personnages. Même si ça reste du roman léger et amusant, c’est bien construit et plein de vraies références geek que certains apprécieront pleinement (notamment les passages sur l’iPod dans celui-ci, entre autres). Bref, du bon boulot, toujours drôle et décalé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :