7 wonders. De Antoine Bauza.

novembre 12, 2010

Le nouveau buzz du jeu de plateau, dont tout le monde dit du bien, et je vais faire complètement pareil tant j’ai été convaincu. 7 wonders est un jeu de civilisation, au sens où chacun va construire des bâtiments et choisir l’orientation de sa civilisation (définie au départ par une des sept merveilles du monde antique, d’où le titre). Donc chacun de son coté développe, mais c’est loin d’être un jeu où chacun reste dans son coin, et c’est le premier point que je trouve très réussi, puisqu’une fois une carte jouée, on passe le reste de ses cartes à son voisin. Du coup, les choix de chaque joueur dépendent de son développement mais aussi de ce qu’il veut ou ne veut pas passer à son voisin. Et comme, notamment pour les valeurs militaires, on compare à ses voisins, en termes d’interactions, c’est tout bon. Le second grand exploit de 7 wonders est de se jouer en une demi-heure, et sans temps mort puisque tout est simultané. Et du coup, on refait forcément plusieurs parties, parce que ça fonctionne très très bien et que ça va vite. Troisième grand point fort, ça se joue de 3 à 7, et sans accrocs ni inflation du temps de jeu. Par dessus tout ça, une mécanique rodée et fluide, équilibrée, et une qualité d’illustration et de production remarquable. Ah oui, et ça s’explique vite aussi. Bref, une vraie grande réussite, qui pour moi se classe d’entrée dans les très grands jeux que je vais beaucoup beaucoup rejouer (un peu comme un Race for the galaxy jouable par des non-maniaques). Vraiment, essayez.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :