Aya de Yopougon, tomes 1 à 5, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie.

janvier 4, 2011

Aya est une jeune ivoirienne vivant dans un des quartiers populaires d’Abidjan, Yopougon, à la fin des années 70, et c’est sa vie et celle de tout son entourage que l’on suit dans cette série de BD des plus réjouissantes. Les personnages sont nombreux et variés, et tous touchants et amusants de manière diverses. On les suit dans leur quotidien, leurs histoires de coeur, de couples, de travail et de vie tout simplement, qui sont foisonnantes. Honnêtement, Dallas peut aller se rhabiller tant il se passe de choses. Ceci étant, l’ensemble reste non seulement crédible, mais fort et touchant. Et comme l’humour et la joie de vivre sont omniprésents, c’est addictif et très très réjouissant comme lecture. Comme, du même coup, on découvre une réalité ivoirienne riche, on y trouve un vrai intérêt documentaire. Au fil des tomes, on découvre en plus la réalité de l’immigration ivoirienne en France à la fin des années 70, avec toujours autant de contenu et de finesse. Et, grand point fort également, les expressions et le vocabulaire ivoirien donnent aux dialogues une musique unique qui donne envie de les réutiliser. Je sais que je suis particulièrement sensible à ce genre de choses mais pour tout ceux que la langue et le vocabulaire amusent et séduisent, ça vaut le coup de le lire uniquement pour ça. J’ai enchainé l’ensemble des tomes sans vraiment pouvoir m’arrêter et je ne suis pas le seul. Une sorte de soap opéra ivoirien extrêmement bien écrit et dessiné donc, à essayer sans hésiter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :