41 euros, pour une poignée de psychotropes, de Davy Mourier.

février 15, 2011

Davy Mourier, pour ceux qui ne situent pas (bah alors, vous attendez quoi pour abandonner vos chaines de télé habituelles pour la seule qui change un peu), est animateur de télé sur Nolife, la petite chaine bricolée par des geeks qui font de la qualité et du n’importe quoi. Et, à la télévision, outre qu’il est pas mal pointu en jeux vidéo, bd et culture geek, Davy est pas mal un clown qui fait n’importe quoi sans limites et avec tout le temps le sourire. On aurait donc pu attendre une BD du même gabarit, pleine de n’importe quoi drôle et décalé, mais il se trouve que non. Quand on a un peu suivi ce qu’il apprécie en BD, on est moins surpris. En effet, il s’agit d’une vraie autobiographie, et même, pour être précis, de l’autobiographie de sa dépression et de ses séances de psy, encadrée par quelques pages sur son enfance et d’autre sur sa grande histoire d’amour. Alors, sur le fonds, disons-le clairement, ce n’est pas du tout rigolo, mais parce que ça a une vraie profondeur et que c’est écrit avec beaucoup d’honnêteté. Du coup, c’est touchant et ça fonctionne plutôt bien. Sur la forme, c’est dessiné de manière (faussement ?) maladroite et chaotique, mais j’aime bien le trait et le style que ça donne à l’ensemble, d’un cahier de notes et de confessions. Au final, c’est une BD que je trouve très sympathique et touchante, mais sans doute parce que j’appréciais le personnage avant.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :