Skull and Roses, de Hervé Marly.

mars 2, 2011

Le jeu de l’année donc. Passons sur la polémique du : le mérite-t-il ou pas, et disons-le : c’est un très bon jeu. Jeu de bluff pur, extrêmement épuré, très simple mais terriblement efficace : de quoi remplacer Perudo pour vos apéros à venir. Quand je dis épuré : chaque joueur dispose de quatre cartes, dont trois identiques, et de deux choix à chaque tour : jouer une carte ou défier. Et oui, ça tourne parfaitement, c’est très vite tendu, on cherche à lire ses adversaires, à leur faire avaler des couleuvres : un quintessence de jeu de bluff, quoi. Du coup, vous êtes fixés tout de suite : si vous n’aimez pas les jeux de bluff, voire pas les jeux simples, vous pouvez passer votre chemin. Sinon, honnêtement, ça mérite les dix minutes qu’il vous faudra pour essayer. Pour ce qui est de la forme, maintenant, la boulot d’illustration est très chouette, avec un vrai caractère, et j’apprécie. Maintenant, je crois quand même que je préférais le nom prototypal de roulette moldave, et je me demande si c’est un visuel qui touchera vraiment un grand public, mais j’imagine que le prix sus-nommé aidera à rassurer dans les chaumières. Bref, un très bon petit jeu de bluff à essayer sans hésiter (éventuellement avec des cartes bricolées pour tant le matériel est annexe).

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :