A serious man, de Joel et Ethan Cohen

mars 21, 2011

Film récent des frères Cohen, A serious man m’a franchement déçu alors qu’a priori, je partais d’une bonne impression. Il s’agit donc, dans les années 50, des obstacles que rencontre un professeur juif et de la manière dont il essaie de comprendre pourquoi tout ça lui tombe sur la gueule, notamment en se tournant, donc, vers ses rabbins. Avant de critiquer, je dois quand même dire que la reconstitution des années 50 est très bien foutue et que c’est bien réalisé avec de belles images. Au-delà de ça, je me suis quand même plutôt ennuyé. Disons que le propos de fond, qui est de l’ordre de « les emmerdes, ça arrive de manière aléatoire et sans que ce soit mérité donc dieu, hein, bof », est assez évident et clair au bout de pas longtemps. Du coup, j’ai passé le reste du film à me demander où ils voulaient en venir en partant de là et en accumulant les malheurs sur le crâne d’un père de famille juif des plus normaux. Et la réponse est : nulle part, puisqu’il s’agit en fait du point d’arrivée. En découle une déception certaine, voire une impression de s’être fait balader pour rien, sans en plus que la ballade ait été particulièrement drôle ou inattendue. Après, je ne suis peut-être pas du tout le public auquel c’est destiné, mais j’ai été bien déçu, avec même un petit arrière-goût d’avoir été floué.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :