Le choeur des femmes, de Martin Winckler.

mai 7, 2011

J’avais beaucoup aimé les premiers romans de Martin Winckler, en particulier la maladie de Sachs (dont le film vaut aussi largement le déplacement), mais j’avais moins accroché à ses oeuvres plus récentes. Ceci étant, le choeur des femmes m’a tenté, et grand bien m’en fit. En effet, c’est un roman qui m’a énormément touché et dans lequel je me suis complètement absorbé. On y retrouve très directement les thèmes chers à Winckler puisqu’on suit une étudiante de médecine, brillante chirurgienne en devenir, forcée de faire un stage au sein d’une unité de médecine des femmes à la réputation a priori pas très reluisante. Du point de vue d’une future élite du système de formation médical français tout au moins. Le fait est qu’elle y découvrira beaucoup, humainement et médicalement. C’est donc un roman à la fois extrêmement touchant et une mine de renseignements, découvertes et indignations autour de ce que la médecine impose aux femmes, notamment en termes de sexualité et de contraception, et, puisque c’est un des thèmes spécifiques de ce roman, aux nourrissons intersexués et aux personnes intersexuées en général. Il y a un talent certain, voire un génie, de la part de Winckler à marier ainsi un vrai roman émouvant et un pamphlet militant contre les dérives de la médecine, en particulier quand elle se propose de dicter aux patients leur sexualité et même leur sexe. De fait, ce n’est donc pas un roman reposant, mais c’est un roman marquant à plus d’un titre, et qui mérite de circuler et d’être mis en avant bien plus qu’il ne l’est. Le thème ayant peu de chances de ne pas vous toucher, je vous le recommande donc très très vivement.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :