The pillars of the earth, de Ken Follett.

juillet 24, 2011

Depuis le temps que j’en entends parler, ma soeur a eu la bonne idée de m’offrir les Piliers de la Terre. Et donc, j’ai lu ça en quelques jours, ce qui est toujours bon signe. Il s’agit donc d’un roman historique (encore que, pour être précis, il s’agit d’un roman de fiction dans des lieux majoritairement imaginaires, mais dans un cadre très historique) dans lequel on va suivre un certain nombre de personnages en parallèle, mais tous rattachés de près ou de loin à un monastère et à la cathédrale qui va y être construite. On pourrait parler d’un roman de bâtisseur de cathédrale, si ce n’est que ça ratisse sérieusement plus large, puisqu’on s’intéresse aussi à la politique royale, à la politique de l’Eglise, à la petite noblesse et aux problèmes familiaux et amoureux de pas mal de gens. Et tout ça fonctionne bien, en ce qui me concerne. Certes, la structure n’est pas très originale, puisqu’on va d’obstacles en résolutions sur le chemin de la cathédrale, et, parfois, le retour systématique des méchants qui en veulent aux gentils pauvres et dans la merde est un peu lourd. Disons qu’on finit par se dire qu’ils s’en sortent à chaque fois (ce qui n’est pas complètement vrai pour le coup), et que, du coup, l’accumulation d’emmerdes et de moments glauques m’a parfois semblé moyennement justifiée. Ceci étant, je me suis tout à fait laissé séduire et j’ai vraiment pris plaisir à suivre les personnages et leurs différentes histoires. J’ai apprécié l’ensemble des personnages et le tableau qu’ils brossent de la vie médiévale, et j’ai trouvé particulièrement bienvenus un certain nombre de personnages féminins forts et indépendants. Du coup, je me dis que je jèterais volontiers un oeil à la suite, mais en attendant, je teste la série télé.

Publicités

2 Responses to “The pillars of the earth, de Ken Follett.”


  1. Je l’ai il y a longtemps et j’en garde de très bons souvenirs (ce d’autant plus que je lisais aussi des aventures de Frère Cadfael à l’époque, ce qui collait très bien avec).

    Je ne savais pas qu’il y avait une série télé.

  2. sebhovart Says:

    La série fait huit épisodes, avec une vraie adaptation de certains éléments, mais de manière plutôt justifiée et efficace pour ce que j’en ai vu jusque là. J’en reparlerais mais après deux épisodes : tout à fait bonne impression.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :