Perdido Street Station, de China Miéville.

juillet 8, 2012

Perdido Street Station est un roman massif, étrange et baroque, dont le personnage principal est une ville : New Crobuzon. Et la New Crobuzon, c’est un peu le Muppet Show : on y croise une race d’humanoides dont la tête est un gros scarabée, des hommes-oiseaux, des humanoides amphibies manipulant l’eau comme de la glaise et des hommes-cactus (oui, oui, comme je vous le dis). Maintenant, China Miéville donne assez de profondeur à l’ensemble, et de réalité à ses personnages et à ce qu’ils vivent, pour éviter un coté trop cartoon n’importe quoi. Ce qui, en soit, est déjà assez fort et donne un peu la mesure de la densité du monde qu’il construit, et de son aspect très réaliste à tendance crado. Car la New Crobuzon est une ville sombre, un peu nécrosée, une sorte de Londres pré-industrielle dirigée par une clique de puissants dont le bras armé est une police secrète des moins sympathiques. Et, comme je le disais, cette ville et son ambiance sont si présentes qu’elles forment un personnage propre, personnage central d’ailleurs et assez torturé. Il y a dans Perdido Street Station un coté roman social, même si il est dissimulé sous une riche couche de fantastique, de baroque mais aussi de personnages et de scénario. Car, oui, on trouve aussi des personnages, humains et humanoides variés, profonds, confrontés à des questionnements ou des difficultés variées et riches, et un scnéario de fond qui les rélie. Ce dernier point, le scénario, même si il tient tout à fait la route, est sans doute au final le point qui m’a semblé le plus annexe par rapport à l’ambiance, aux personnages et aux nombreuses questions, sociales, personnelles et même un peu scientifiques soulevées sur le trajet. Perdido Street Station est donc, vous l’aurez compris, un roman massif, riche et étrange, que j’ai largement apprécié mais que j’ai du mal à situer au final, ou à recommander sans retenue.

Perdido Street Station

Existe aussi en français :
Perdido Street Station, Tome 1 :
Perdido Street Station, Tome 2 :

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :