The coming of the Terraphiles, de Michael Moorcock.

avril 8, 2013

080413_Terraphiles

Michael Moorcock, auteur emblématique, a donc écrit un roman dans la série Doctor Who, monument de la culture anglaise. On ne peut pas dire, la rencontre est intriguante. D’autant que Moorcock ne se limite pas à écrire un épisode de Doctor Who mais prends la peine de mixer complètement les deux mythologies : notre docteur va donc se retrouver pris dans des intrigues relatives aux équilibres entre Loi et Chaos, à la Balance Cosmique et tout ce genre de choses. Et il va croiser un certain Capitaine Cornélius, pirate de l’espace. Tout cela est riche de références et de clins d’oeil, et fonctionne globalement bien. Mais ce n’est pas au final ce qui m’a le plus convaincu dans tout ça. Ce que j’ai le plus apprécié, et finalement ce que j’attendais moins, c’est le talent de Moorcock pour caricaturer la culture anglaise aristocratique, dans un style très inspiré des meilleurs épisodes de Doctor Who. Parfois à la limite du clownesque, cette tendance satirique permet d’éviter de tomber dans des lourdeurs de scénario et de narration qu’on sent parfois pointer et de faire au final de cet épisode non seulement une curiosité mais une lecture agréable et amusante.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :