Courtier, de Philip duBarry.

septembre 29, 2013

290913_Courtier

Dans la gamme Tempest, j’avais testé Dominare, que j’aime beaucoup, et Love Letter (qui est une petite merveille. Voilà donc le premier de la série, Courtier (car, oui, il y a une chronologie narrative entre les différents jeux de la gamme). Courtier est un format moyen, autour d’une heure, pour deux à quatre joueurs (je n’ai pas testé, mais je soupçonne qu’à deux, ce soit assez différent). Et, soyons clair, c’est quand même un jeu de crapules. Sur le plateau central, les différents membres de la Cour, que chacun va essayer d’influencer pour obtenir d’eux qu’ils accèdent à certaines demandes (des pétitions) qui tiennent donc lieu d’objectifs (certains cachés et d’autres publics et partagés entre tous les joueurs). C’est un jeu de majorités et de pose de petits cubes donc, mais, comme Dominare, la foule de pouvoirs et d’options en fait un jeu très animé et agité. Les majorités changent, beaucoup, et les rebondissements sont nombreux. Ce qui n’empèche pas de garder ses avantages durement acquis, mais ce n’est jamais garanti, et pas toujours utile. Pour autant, ce n’est pas un jeu difficile à prendre en main : les règles sont asez simples, seuls les pouvoirs des différentes cartes et majorités se multiplient. C’est aussi un jeu dynamique puisque chacun, à son tour, ne réalise qu’une action ; et que les pétitions réussies provoquent à chaque fois une réorganisation du plateau qui tend à accélérer nettement le jeu. Comme Dominare, Courtier est donc un jeu que j’ai apprécié et que je rejouerais avec bonheur. Il en partage ce mélange d’écoles européennes et américaines et ce foisonnement de pouvoirs et de manières de jouer sur une base de règles simples et très en accord avec le thème (ce que j’apprécie toujours grandement).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :