Henri Roorda ou le zèbre pédagogue, de Hugues Lenoir.

février 4, 2014

030214_Roorda

Si j’avais déjà entendu parler d’Henri Roorda (et son ouvrage le plus connu : Le pédagogue n’aime pas les enfants, fait même partie de ma pile de livres à lire), je n’avais jamais pris le temps de me pencher sur son parcours en détail. C’est chose faite avec ce petit volume biographique, rapide à lire, agréable, et donnant les grandes lignes de sa vie et de son œuvre. Donnant envie de s’y plonger un peu plus surtout étant donné le profil du bonhomme : pédagogue anarchiste et humoriste. Son parcours politique est lié à son parcours pédagogique, évidemment, et il fréquente notamment Elisée Reclus puisqu’ils sont, dans sa jeunesse, voisins. Il développe une vision critique de l’enseignement classique qui reprend des thèmes connus, mais qui va souvent plus loin et plus haut dans certaines analyses, en particulier sur la formation de la capacité de jugement des élèves. Son parcours d’humoriste est étonnant dans ses formes, mais tout à fait cohérent avec son parcours et son caractère, avec son humanité, parfois désespérée, et de plus en plus puisqu’il finit par se suicider. On ne peut pas dire que ce petit volume aille tellement dans le détail, mais il permet d’avoir rapidement et facilement une vision d’ensemble du personnage et donne franchement envie d’aller piocher ensuite directement dans ses écrits, assez largement et judicieusement cités.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :