Hémisphère gauche, de Razmig Keucheyan.

juin 30, 2014

300614_HemGauche

Hémisphère gauche est un bouquin qui s’attaque à une tâche précieuse, salvatrice même peut-être : passer en revue les différents discours théoriques élaborés dans les pensées de gauche au fil du vingtième siècle (et un peu avant). L’idée est d’aller chercher tout ce qui a été pensé, et il y a de quoi, et ignoré ou peu diffusé face à l’hégémonie des pensées libérales et des grands récits médiatiques modernes. Réhabiliter des pensées critiques de gauche, donc. Ce qui donne plein plein de choses intéressantes. En fait : trop. Une très grande partie de ce qu’il y a dans ce bouquin m’intéresse, mais c’est finalement presque plus un dictionnaire, ou un répertoire, qu’un livre qu’on puisse lire d’une traite. Parce que chaque penseur, chaque école, occupe au mieux quelques dizaines de pages, avant de passer à un autre, à la pensée tout aussi riche. Certes, il y a une organisation thématique, et des connections historiques, mais quand on a peu entendu parlé de tous ces courants, ce qui est malheureusement mon cas, on est vite submergé. Et pourtant, il faudrait prendre le temps d’en approfondir tellement… Je ne peux donc pas dire autre chose que : c’est un travail, et un livre, essentiel. Mais ne tentez pas de le lire d’un bloc (sauf si vous êtes très habitués à lire de la philosophie politique ou des textes du même gabarit), piochez au fur et à mesure. C’est un vrai bouquin de référence important, mais trop plein de contenu pour son propre bien.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :