Too big to know, de David Weinberger.

juin 30, 2014

300614_weinberger

David Weinberger synthétise dans ce livre ses réflexions, nourries depuis de nombreuses années, sur l’évolution du rapport au savoir et à la connaissance en général avec l’avènement d’internet. Il remet donc en perspective, ce que j’ai trouvé très intéressant, les différentes manières dont la connaissance s’est construite, et notamment l’impact qu’à eu la forme imprimée sur la manière dont s’est constituée un savoir formel officialisé, et l’impact également des formes centralisées liées au pouvoir national et aux universités. Quelques détours plus philosophiques, également, permettent de redonner un cadre plus large. Il explore ensuite les différents manières dont le fonctionnement en réseau à l’échelle mondiale et sans barrières à la publication, l’accès et l’échange sur les connaissances changent les choses. En particulier, il questionne la manière dont les formes que l’on se donne ont un impact sur les contenus développés et l’image qu’on a du ou des savoirs, formels comme informels. L’évolution de la position d’expert, en particulier, m’a intéressé. Sur tous ces sujets, il propose des éclairages riches, et qui parleront aussi à des personnes très impliquées qu’à tout citoyen, lecteur, etc. Mais, et c’est là que, en ce qui me concerne, je ne garde vraiment d’idées très fortes de cette lecture, il manque une lecture plus politique et sociologique de toutes ces questions. Soyons honnêtes, ça ne manquera pas à tout le monde, et il y a déjà là de quoi alimenter des réflexions à ce sujet, mais je regrette qu’il ne soit pas allé plus loin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :