Franky (et Nicole), numéro 1.

septembre 10, 2014

100914_Francky

Le magazine Ferraille est mort ? Peut-être, mais pas Franky Balloney. Franky est toujours là, et continue ses oeuvres dans un nouveau format. Pour situer un peu mieux, Franky est le directeur fictif des éditions les requins-marteaux, qui ont longtemps publié le magnifique magazine Ferraille. Etant aussi inspirés sur leurs choix d’auteurs de BD originaux et transgressifs (Winshlus par exemple) qu’ils sont mauvais en gestion, Ferraille a périclité. Franky est donc aussi un recueil d’auteurs de BD trash, barrés, drôles et n’importe quoi, mais dans un format plus épais, plus proche d’un dictionnaire que d’un magazine. On trouve à l’intérieur beaucoup de formes courtes, quelques histoires un peu plus longues, et des pages de pure illustration sans narration. Pour être honnête, je ne suis pas fan de tout. Il y a des auteurs que j’aime vraiment bien, sans doute ceux qui sont le plus proches de ce qu’était Ferraille, mais aussi d’autres que je trouve moins percutants, ou avec des narrations trop floues pour que j’y entre vraiment. Mais je pense que ce sera le cas de beaucoup : c’est très varié, il y a de quoi explorer. Bon, il y a quand même une dominante trash et n’importe quoi, hein, et je pense qu’il est donc très possible de ne pas aimer du tout l’ensemble. Mais certaines choses des requins marteaux vous ont un jour plu, ça vaut sans doute le coup d’y jeter un oeil.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :