No et moi, de Delphine de Vigan.

septembre 10, 2014

100914_No_et_moi

No et moi est un très beau roman, plein d’émotion et de finesse, et qui se paie de plus le luxe de ne pas finir en conte de fées niaisement joyeux. Delphine de Vigan y raconte, avec un écriture sobre, élégante et efficace, l’histoire d’une jeune surdouée de treize ans, un peu perdue, pas très à l’aise avec le monde. Cette dernière rencontre, à la faveur d’un devoir sur les sans-abris, No, une jeune paumée. Elle en devient amie et convainc ses parents de l’héberger et de l’aider à retrouver une vie moins abadonnée. Ce que ses parents acceptent et qui va changer quelque peu leur vie, notamment celle de sa mère, jusque là cloitrée dans le deuil d’un enfant. Si l’histoire peut sembler un peu simple, elle n’est pas traitée de manière facile, au contraire. Elle pose de nombreuses questions, avec une finesse dans le traitement des personnages qui touche profondément. J’ai eu plus d’une fois la larme à l’oeil et j’ai même fait plusieurs pauses dans la lecture de ce pourtant pas si gros roman. Sans doute aussi parce que ça me touche particulièrement, mais c’est de toutes façons un très beau roman, très touchant. Et facile à aborder, donc si vous voulez une belle lecture émouvante, je pense que vous pouvez y aller.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :