The Magicians + The Magician King, de Lev Grossman.

septembre 10, 2014

100914_Magicians

C’est bien parce que j’avais lu qu’il s’agissait de fantastique pas comme les autres que je me suis lancé dans cette série, et, effectivement, c’est assez différent. La jaquette prétends qu’il s’agit d’un Harry Potter pour adultes, et ce n’est complètement faux. Non pas que ça baise dans tous les coins, mais parce que le thème de la magie est abordé de manière pensée, et notamment pensée par rapport à ce que ça fait d’être magicien, en particulier pour un jeune adulte. Soudain, la frontière entre ce qu’on veut et le monde réel s’estompe, et on se retrouve dans une logique de tout petit enfant, de toute-puissance. Et il se trouve que ça n’aide en rien à savoir ce qu’on veut vraiment et ce qui a une chance de nous rendre heureux. Mais la fuite en avant devient par contre excessivement facile. Ces thèmes-là sont centraux et j’ai trouvé ça extrêmement malin et bienvenu. Autour de ça, une école de magie, des mondes féériques (enfin, un monde type Narnia mais sans dire le nom parce que copyright tout ça) et une magie pas que sympa. La lecture est plutôt facile, avec de bonnes idées originales et ça avance vite (la formation à l’école de magie, en cinq ans, prends seulement la moitié du premier bouquin). Les scénarios sont plutôt bons, sans non plus être complètement exceptionnels (enfin, celui du premier est bien construit, le second moins à mon sens), et on a une bonne dose de créatures magiques, et tout ce genre de choses. Tout en le déconstruisant en partie, avec un certain second degré souvent. Et, finalement, en tout cas pour mon goût, pas tout à fait assez. Disons que la partie fantastique m’a paru suffisamment convenue pour que je ne plonge pas vraiment dedans, alors que les parties plus adultes et psychologiques si, mais il y a quand même beaucoup de fantastique et j’ai donc trouvé certains passages un peu longs. Nonobstant, je pense que la lecture du premier tome est à recommander à tout fan de littérature fantastique, parce que c’est un vrai essai d’en faire autre chose (accessoirement, ça existe en français). Pour le second tome, je suis moins convaincu mais je vous en donnerais un avis plus posé après la lecture du troisième et dernier.

100914_Magician_king

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :