The long war + The long mars, de Stephen Baxter et Terry Pratchett

novembre 4, 2014

021114_Long_War

Le premier tome de cette trilogie m’avait, malgré l’estime que j’ai pour les auteurs, laissé une impression mitigée malgré de bonnes idées. Ces deux tomes prennent la suite, dans le même monde et avec en partie les mêmes personnages, pour pousser plus loin l’exploration de cet univers dans lequel l’humanité à découvert un moyen simple de faire un pas de coté et de passer dans une terre alternative. Puis une seconde, et ainsi de suite sur des millions de variations. Là où le premier tome se confinait à l’exploration avec une intrigue très science-fiction, le second étends le champ au politique et à des questions plus largement idéologiques. Ce qui a réveillé mon intérêt et que j’ai trouvé bien mené. Certes, la conclusion est un peu rapide, mais à raison étant donné les développements d’ensemble. On y trouve à mon sens quelques longueurs, mais qui finalement ont surtout pour usage de préparer le troisième et dernier tome. Ce dernier monte encore d’un cran en termes d’enjeux et d’exploration des possibles de la longue terre, sans timidité, mais il tente peut-être trop de choses à la fois. En effet, on a finalement deux histoires parallèles, qui n’aboutissent pas du tout ensemble. Et si d’un point de vue idées, et même personnages, il y a plein de bonnes choses, je ne trouve pas que ce soit réellement satisfaisant en termes de tension et de narration. Du coup, même si les idées développées sont intéressantes, je reste à nouveau sur un sentiment d’inachevé. Peut-être un quatrième tome viendra-t-il boucler tout ça de manière plus claire.

02114_Long_Mars

Advertisements

2 Responses to “The long war + The long mars, de Stephen Baxter et Terry Pratchett”

  1. François Says:

    On m’a récemment offert le premier tome, je vais le laisser prendre un peu la poussière pour l’instant et voir ce qui se décante… Ca fait quand même envie, malgré les avis mitigés (tu n’es pas le seul).

  2. SEb. Says:

    Oui, c’est difficile de pas aimer du tout, mais ça reste un entre-deux pas vraiment satisfaisant. Mais ça se rapproche aussi de mon impression du dernier Pratchett, Raising Steam…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :