Five hundred years after, de Steven Brust.

mars 31, 2015

310315_Five-Hundred-Years-After

Toujours Steven Brust, donc, mais cette fois-ci pour la suite de sa série prologue calquée sur Alexandre Dumas. Les plus érudits auront reconnu le parrallèle dans les titres des deux séries, j’imagine. Cinq cent ans après ‘Les gardes phénix” (sachant que l’espérance de vie des personnages tourne autour de deux mille ans), on retrouve donc les mêmes protagonistes, l’un après l’autre, ayant évolué chacun selon sa voie. L’ambiance à la cour impériale est lourde et perclue de manipulations et d’assassinats, ça sent la fin de règne houleuse. De fait, et c’est quasiment pas un spoil tant tout celà est déjà annoncé et décrit dans la série Taltos, c’est de la fin cataclysmique du règne impériale qu’il s’agit. En soi, ça fait une histoire de grande ampleur très chouette, mais pour ceux qui ont lu Taltos, c’est en plus les racines d’importants et attachants personnages secondaires, et ça ajoute beaucoup d’intérêt. Si l’histoire est vraiment bonne, c’est, comme pour le précédent, le style qui fait finalement le plus au plaisir de lecture. On retrouve en effet le style ampoulé et caricatural de notre auteur virtuel, Paarfi, ses commentaires permanents sur ses choix d’écriture, sur le travail d’historien, sur tout et n’importe quoi, à l’excès, et les dialogues payés à la ligne avec leurs aller-retours incessants et objectivement inutiles. Inutiles sauf en termes de plaisir, car ça en devient un jeu des plus agréables. J’imagine bien que ça pourra en repousser coimplètement certains, qui préfèreraient avoir une histoire qui avance plus vite et un style plus sobre. Finalement, ce n’est pas du tout mon cas, et une fois qu’on abandonne ce type d’attentes, on peut prendre un plaisir indiscutable à ce style excessif mais tellement drôle. Pour autant, il fait se dire qu’on va devoir prendre son temps, et aussi qu’il est sans doute mieux de faire une petite coupure avant le suivant pour ne pas saturer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :