Iorich, de Steven Brust

mars 31, 2015

310315_Iorich_by_Steven_Brust

Vous commencez peut-etre à en avoir un peu marre que je vous parle de Vlad Taltos et de Steven Brust, je ferai donc court. Cependant, si je continue à vous en parler, c’est que je continue à les lire et à y prendre plaisir, ce qui n’est pas non plus complètement anecdotique. Avec ce tome, on reprends donc la chronologie à son point le plus avancé, et c’est plaisant dese dire que ça avance quand même un peu. C’est finalement mon reproche au point où j’en suis de la série : tous les tomes sont agréables et souvent surprenants, mais il y a une petite frustration à ne pas voir avancer plus vite la trame de fond qu’on sent bien se dessiner. Et après certains tomes assez gros budget de ce point de vue là, le retour à des aspects plus pragmatiques est parfois un peu frustrant. Un peu seulement parce que chaque tome, et celui-ci en particulier, explore une nouvelle facette du monde et des personnages, et dans un style différent. Ici, c’est le système judiciaire et ses détournements politiques qui est central, avec une fois de plus de très forts échos à la réalité. Ils ne sont pas spécialement mis en avant ou soulignés mais il est difficile de les rater. Et une fois de plus, c’est une dimension rare en fantasy et j’apprécie beaucoup. Et d’autre part, l’écriture et le scénario font que c’est plaisant en soi de toutes façons. Un ajout à la série qui ne bouleverse pas grand chose sur le fond mais qui remplit son contrat de faire une bonne histoire et un plaisir de lecture.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :