Nexus, Crux et Apex, de Ramez Naam

octobre 22, 2015

221015_Nexus_crux_apex

Une grosse trilogie de science-fiction, c’était tout à fait ce qu’il me fallait pour les vacances, et j’en ai eu pour mon argent. Il s’agit de science-fiction proche, la prémisse étant simple mais très riche de conséquences : et si était mis au point un système de nano-éléments s’installant dans le cerveau et sur lesquels il serait possible de faire fonctionner un système d’exploitation connecté au dit cerveau. Je spoile un tout petit peu mais c’est annoncé dès le quatrième de couverture, donc bon. Cette nouveauté va donc provoquer pas mal de paniques, de changements et de basculements vers un monde potentiellement transhumain, voire franchement posthumain. Sur trois tomes, on va même passer en revue de manière assez exhaustive les questions techniques, mais surtout éthiques et politiques autour de ce genre de technologie. Ce qui est un point fort d’ailleurs, à mon sens, de cette trilogie : je ne suis pas nécessairement d’accord avec l’auteur, au final, mais je trouve qu’il fait un franchement bon boulot de passer en revue et confronter les différents points de vue et dilemmes autour du trans et posthumanisme, avec finesse et honnêteté. Voilà pour la thématique de fond, qui est quand même pas mal importante. Pour la forme, maintenant, on est plutôt dans un format thriller, avec pas mal de scènes d’action et un rythme franchement soutenu et plein de suspense dans tous les sens. Du coup, oui, ça se lit vite et c’est dificile de le lacher. Les personnages sont globalement bien construits et assez facilement attachants, en évitant de tomber trop dans les stéréotypes, même si on y échappe pas toujours complètement. Un point fort dans la construction du récit est à mon sens sa dimension globale, c’est à dire en intégrant des cultures différentes, en particulier asiatiques, et en ne centrant pas le récit et les enjeux sur une dimension spécifiquement amréicaine. Ce qui est d’une part beaucoup plus crédible, et d’autre part beaucoup plus riche en termes de rapports à ces possibles technologies et à leurs usages (en particulier, la place faite à la méditation et au bouddhisme sont particulièrement bien vues et intéressantes). L’ensemble est donc à la fois une réflexion, dans les meilleures traditions de la science-fiction, sur les impacts possibles de ce type de technologie et de modification de l’humain, et à la fois une histoire prenante, tendue et dynamique dont on suit les péripéties avec joie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :