Port Royal, de Alexander Pfister

janvier 8, 2016

080116_Port_royal

Quand Maël nous a apporté Port Royal (Merci Maël), je n’ai pas été immédiatement impressionné : c’est une petite boite, avec des illustrations pas vraiment séduisantes, et juste un paquet de cartes avec des bateaux et des personnages (oui, parce que c’est un thème pirates et exploration du nouveau monde). Mais j’ai essayé. Et puis on a enchainé cinq parties. Donc effectivement, c’est un très bon jeu. Un petit jeu, qui se joue en une petite demi-heure, mais un jeu fluide et agréable auquel on a envie de rejouer, pour tester autre chose, pour voir si on va avoir un peu plus de chance aussi. Parce que c’est un jeu de chance pour une part. Plus exactement, c’est un jeu de stop ou encore : à son tour, on retourne des cartes du talon, tant qu’on veut, et plus on en retourne, plus on aura de choix. Mais si on révèle deux bateaux de la même couleur, tout est perdu, et on passe au joueur suivant. Sur cette base, on trouve un système de décompte des sous simple et élégants, des personnages avec des pouvoirs variés (et qui pourraient sembler déséquilibré mais comme les parties sont potentiellement très rapides, je pense qu’en fait non). C’est jouable avec un peu n’importe qui, c’est fluide, c’est rapide, c’est bien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :