Stumbling on happiness, de Daniel Gilbert

juin 22, 2016

220616_Stumbling_happiness

Stumbing on happiness est de cette famille de livres de vulgarisation américains qui mèlent résultats scientifiques en psychologie et neurosciences, en les tissant autour d’une question inteeligible et structurante. Ici, la manière dont on est capable, ou plutôt pas, d’anticiper ce qui nous rendra heureux dans l’avenir et de faire des choix en fonction. C’est une approche que j’aime bien, et qui ici fonctionne bien en ce qui me concerne, même si ça se recoupe pas mal avec d’autres lectures récentes de ce type-là. Maintenant, cet ouvrage peut être un bon point d’entrée. D’une part, parce qu’il part d’un questionnement très concret et compréhensible, et qu’il le déroule avec une structure et une articulation efficace en termes pédagogiques. Il y a plutôt beaucoup de contenus abordés mais avec une progression très naturelle et facile, bien que parfois un peu artificielle, entre ces différents thèmes et contenus. D’autre part, c’est écrit avec beaucoup d’humour et une écriture légère et facile, sans pour autant sacrifier au contenu, et on le lit donc de manière tout à fait fluide. Par contre, si la question de départ est ambitieuse, il faut s’attendre à ce que l’auteur n’y apporte pas une réponse définitive, bien sur. Il va surtout éclairer tous les biais et travers de pensée que nous subissons et qui nous empêche de faire et penser au mieux, ce qui est déjà bien. Et proposer quand même au final une vraie piste efficace et pragmatique, tout en prévenant, à raison, que la plupart d’entre nous refuserons, par égo, de l’appliquer. Bref, c’est efficace, bien foutu, plein de contenus intéressants et donc tout à fait recommandable sans être pour autant révolutionnaire ou inattendu.

Publicités

3 Responses to “Stumbling on happiness, de Daniel Gilbert”

  1. François Says:

    Et donc? Tu te lances dedans ou ton égo est trop fort? 😉

  2. SEb. Says:

    Bah, j’essaie, et autant c’est simple sur le principe, autant ça demande de se considérer comme beaucoup moins unique qu’on ne l’aimerait, donc ça reste un travail en cours 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :