The annihilation score, de Charles Stross

juin 22, 2016

220616_Anihilation_score

Série The Laundry, la suite donc. Rappel rapide, c’est une série qui sur une parti-pris décalé et rigolo (les services secrets ont une section spéciale dédiée aux menaces cthulhiennes), fait un vrai boulot de scénario, de personnages, de clins d’oeil rigolos, mais aussi de vraie horreur dans le droit fil de Lovecraft, juste en moderne et avec de l’humour en plus. Nous avions jusque là l’habitude d’y suivre Bob Howard, informaticien devenu agent de terrain puis nécromancien, en lutte contre diverses indicibles. Lequel Bob était sorti du précédent tome dans un état un peu piteux. Comme c’est un série qui a de la cohérence, nous suivons dans ce tome son épouse, Mo O’Brien, agent de tout aussi haut vol, avec des moyens occultes passablement plus inquétant, en proie à des menaces cosmiques croissantes. Le scénario est très réussi, avec ce coup-ci une thématique super-héros pleine de second degré et de dérision, et un fond d’horreur cosmique complètement attendue mais néammoins efficace. J’ai bien aimé le changement de narrateur-trice, le changement donc à la fois de ton et de perspective, et le fait que du coup on continue à suivre non plus seulement un personnage, mais le couple (qui n’est pas sans ses difficultés par ailleurs). Et ce que ça permet comme avancée de fond pour la série est tout à fait réjouissant et donne très envie de la suite. Je continuerai donc à suivre ça de prêt, Charles Stross au final, déçoit peu.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :