Aurora, de Kim Stanley Robinson

juillet 25, 2016

250716_Aurora

Il y a des auteurs qu’on croit connaitre, dont on prend un bouquin en se disant que ce sera de la bonne SF classique sans surprise. Et puis on prend une bonne claque dans la gueule. Voilà ce qui m’est arrivé avec Aurora, le dernier Kim Stanley Anderson. Kim Stanley Robinson est notamment l’auteur de la trilogie martienne (Rouge, Bleue, Verte), et dont j’attendais donc quelque chose du même tonneau : de la SF un peu à l’ancienne, très fondée scientifiquement, avec des vaisseaux, de la colonisation de planètes, pleins d’idées et des personnages pas forcément très profond là pour faire avancer une histoire très intelligente mais pas forcément très émouvante. Et il y a tout ça, en fait, mais il y a aussi bien plus. Il y a, d’abord, une structure narrative que je n’ai pas forcément vue venir, qui se concentre sur l’histoire plus que sur les personnages (encore que…) mais avec une histoire qu’on ne voit pas forcément venir. En tout cas, moi, avec tous mes a priori, je ne l’ai pas vu venir et ça a été une très bonne surprise. Et il y a, ensuite, un propos de fond très malin et passablement émouvant. Que je ne vais pas pouvoir commenter trop, mais vraiment, c’est marquant. Enfin, moi, ça me trotte joyeusement en tête depuis que j’ai fini. Alors oui, c’est du Kim Stanley Robinson, avec tout comme avant, mais avec plus et mieux, avec de l’humain (ou pas d’ailleurs) terriblement bien amené.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :