Shaman, de Kim Stanley Robinson

septembre 18, 2016

180916_shaman

Je ne suis pas le seul à avoir lu “Les chamanes de la préhistoire”, visiblement, Kim Stanley Robinson aussi. Et tant mieux, vu ce qu’il en fait. Shaman est un roman préhistorique donc, pendant l’age glaciaire, et sans doute situé, même si ce n’est pas dit directement, autour de la grotte Chauvet. Comme à son habitude, Robinson s’est très sérieusement documenté, et c’est un roman qui mérite très clairement la qualification de science-fiction. On s’y retrouve réellement et puissamment plongé dans la vie d’une tribu de la préhistoire. Avec ses difficultés à gérer les stocks de nourriture pendant toute l’année, ses questionnements scientifiques, techniques et spirituels, mais aussi sociaux. Avec ses rites de passage également puisqu’on suit en particulier un jeune garçon, Loon, appelé à devenir shaman. Je suis très admiratif de la manière dont Robinson arrive à créer une ambiance riche et crédible, et à donner une place évidente, mais aussi incontournable et poétique à la nature. C’est aussi un roman dans lequel j’ai eu longtemps l’impression qu’il ne se passerait rien si ce n’est la vie habituelle de la tribu. Et, honnêtement, ça m’aurait largement suffi. Sauf que non, il se passe quand même pas mal de choses. Et c’en est d’autant plus prenant, et émouvant. Parce que c’est vraiment un roman dans lequel je me suis laissé complètement emporter, un roman dont on se prends à rêver, qui laisse un trace pas complètement verbalisable. A ne pas rater.

Publicités

One Response to “Shaman, de Kim Stanley Robinson”

  1. François Says:

    Je viens de le lire également et confirme tout le bien que tu en penses. J’ai trouvé épatant comme Robinson arrive à rendre crédible la vie de ces hommes préhistoriques, alors qu’on n’a, quand même, aucun témoignage de l’époque. J’ai été touché par la va et vient que je ressentais entre une proximité avec ces ancêtres, de par leurs préoccupations humaines que nous partageons tous, et la distance créée par leur mode de vie si éloigné du nôtre. En tout cas, c’est une roman qui m’habite après sa lecture.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :