Neptune’s brood, de Charles Stross

juillet 15, 2017

150717_Neptunes_Brood

Charles Stross écrit principalement des séries, et avec grand talent d’ailleurs, mais il écrit également des romans indépendants, comme celui-ci. C’est de la science-fiction, accessoirement dans un futur assez lointain, mais la science sur laquelle est centrée son travail d’anticipation est la science économique. En particulier : les systèmes monétaires et les systèmes de dettes. Oui, il a lu David Graeber, et ça se sent bien quand on l’a lu aussi. Et il en fait quelque chose de très inattendu mais de très réussi. Le roman est construit sur une trame plutôt policière, d’enquête, mais d’enquête autour de questions financières, et d’arnaques à très très grande échelle. Et le rythme est bon, la construction efficace. Tout ça dans un monde baroque et bizarre, orienté transhumanisme et post-humanisme dans la manière dont les personnages ne sont plus humains, dans des proportions plus ou moins différentes et plus ou moins visibles. Pour le même prix, comme toujours avec Stross, c’est plein d’allusions et de réflexions politiques et sociales franchement bien amenées et convaincantes. Et étant donné le sujet de fond, il y a de quoi faire. Pour finir, je préciserais que, et c’est important, c’est franchement amusant comme monde et comme lecture en général, c’est plein de bizarrerie et d’exotisme. Ce qui permet d’avoir une thématique de fond potentiellement aride traitée de manière au contraire colorée et rythmée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :